Aux USA, les manifestations contre les violences policières se multiplient

  • A
  • A
Aux USA, les manifestations contre les violences policières se multiplient
@ KENA BETANCUR / AFP
Partagez sur :

Les mobilisations contre les violences policières se sont poursuivies, samedi, pour la troisième journée consécutive. Elles sont restées largement pacifiques.

Après la mort de Philando Castile, mercredi, et Alton Sterling, mardi, les manifestations contre les violences policières se multiplient aux Etats-Unis. Samedi, plusieurs milliers de personnes ont défilé pour la troisième soirée consécutive dans de nombreuses villes américaines.

Un ton mesuré à New York. En dépit d'inquiétudes accrues quant à la sécurité après la fusillade de Dallas, où un homme a tué cinq policiers jeudi soir, les organisateurs avaient maintenu leurs marches dans les grandes villes, et notamment à New York et à Washington. À New York, plusieurs centaines de personnes ont défilé. "Qui sera le prochain?", déclaraient des pancartes. "Ne tirez pas", "Assez", "Attention au racisme". Néanmoins, après le drame de Dallas, le ton restait mesuré au départ du cortège, une manifestante remerciant même les nombreux policiers encadrant la manifestation. Une dizaine de manifestants ont été arrêté après avoir bloqué un axe autoroutier de la ville.

Quelques heurts en Louisiane.À Minneapolis, dans le Minnesota, le défilé a eu lieu sans incident majeur samedi après-midi mais les manifestants se sont toutefois vus interdire l'accès à un festival de musique puis ont bloqué un grand axe de circulation en début de soirée pendant environ deux heures. Quelques heurts ont éclatés à Bâton-Rouge, en Louisiane. Des altercations ont eu lieu entre la police et des militants des Black Panthers, dont certains portaient une arme, comme le permet la loi. Plusieurs personnes ont été arrêtées et deux armes ont été confisquées, a précisé un porte-parole de la police.

A Nashville, dans le Tennessee, les manifestants ont momentanément bloqué une route, comme à San Francisco, en Californie, où une bretelle d'autoroute à été bloquée, rapportent les médias locaux.