Autriche : les deux candidats à égalité, résultats définitifs lundi

  • A
  • A
Autriche : les deux candidats à égalité, résultats définitifs lundi
Le candidat d'extrême-droite était arrivé en tête au premier tour.@ Dieter Nagl / AFP
Partagez sur :

Les Autrichiens n'ont pu connaître dès dimanche soir le nom de leur nouveau président en raison de l'écart de score très faible qui sépare les deux candidats.

Les deux candidats à la présidentielle autrichienne, Norbert Hofer pour l'extrême droite FPÖ, et l'écologiste Alexander Van der Bellen, étaient au coude à coude dimanche, selon les projections des instituts de sondage à la fermeture des bureaux de vote. Alors que 90% des votes ont été dépouillés, les deux candidats seraient... à égalité.

Un très faible écart. Le nom du nouveau chef d'Etat autrichien ne sera par conséquent connu que lundi, une fois décomptés les bulletins des 900.000 électeurs qui ont demandé à voter par correspondance. Ces votes par correspondance représentent plus de 14% du corps électoral et départageront les deux candidats. Intégré aux premières estimations des instituts de sondage, ce vote par correspondance est d'ordinaire défavorable au FPÖ. 

Largement en tête au premier tour. Une victoire de Norbert Hofer, ingénieur aéronautique de 45 ans, constituerait la première élection à la tête d'un Etat de l'Union européenne d'un représentant d'un parti d'extrême droite. Il était arrivé largement en tête du premier tour, le 24 avril avec 35% des suffrages, meilleur score à un scrutin national de son parti, le FPÖ. Alexander Van der Bellen, ancien professeur d'université de 72 ans et ancien dirigeant des Verts autrichiens, avait recueilli 21,3% des voix. En Autriche, le président n'intervient pas dans la gestion quotidienne du pays mais dispose de prérogatives importantes comme celle de révoquer le gouvernement.