Aung San Suu Kyi : "Ne pas renoncer à l'espoir"

  • A
  • A
Aung San Suu Kyi : "Ne pas renoncer à l'espoir"
@ REUTERS
Partagez sur :

L'opposante birmane a déclaré dimanche vouloir "travailler avec toutes les forces démocratiques".

"La liberté d'expression est la base de la liberté démocratique", a déclaré dimanche Aung San Suu Kyi. A ses partisans, venus par milliers l'écouter au siège de son parti, la Ligue nationale pour la démocratie (LND), dissoute par la junte militaire, l'opposante birmane a demandé de "ne pas renoncer à l'espoir".

"Si nous voulons obtenir ce que nous voulons, nous devons le faire de la bonne façon", a-t-elle également lancé aux "Même si vous ne vous intéressez pas à la politique, la politique viendra à vous", a-t-elle poursuivi.

"Je n'ai aucune rancune"

Aung San Suu Kyi prononçait là son premier grand discours depuis sept ans après la levée, la veille, de son assignation à résidence. La lauréate du prix Nobel de la paix 1991 a passé quinze des 21 dernières années assignée à résidence ou en prison. Sa dernière période de réclusion dans son domicile de Rangoun s'est achevée samedi.

"Je n'ai aucune rancune à l'égard de ceux qui m'ont détenue. Je crois en les droits de l'homme et en la règle de droit", a indiqué l'opposante, vêtue d'une robe traditionnelle bleu marine. "J'ai besoin de l'énergie du peuple (...). Je veux entendre la voix du peuple et, ensuite, nous déciderons de ce que nous voulons faire", a-t-elle promis, ajoutant qu'elle entendait oeuvrer "pour augmenter le niveau de vie" du pays.