Au Royaume-Uni, un maire veut faire payer les joggeurs

  • A
  • A
Au Royaume-Uni, un maire veut faire payer les joggeurs
"Nous avons demandé à parkrun de participer à l'entretien" du parc, a déclaré un conseiller municipal de @ MIGUEL MEDINA / AFP
Partagez sur :

Le conseil municipal de Stoke Gifford a voté une motion sommant un groupe organisant des footings de payer pour continuer ses courses dans le parc local.

Pour courir, il faudra payer. C'est ce qu'a signifié le conseil municipal du village britannique de Stoke Gifford à des sportifs qui organisaient des courses gratuites dans un parc public. Il a voté, par six voix contre quatre, une motion sommant "parkrun", un groupe organisant des footings gratuits dans le monde entier, de payer pour continuer ses courses dans le parc local.

Participer à l'entretien du parc. "Nous avons demandé à 'parkrun' de participer à l'entretien" du parc, a déclaré un conseiller municipal, soulignant que les courses, qui n'attiraient au départ qu'une soixantaine de personnes par semaine, en rassemblaient désormais plusieurs centaines.

"Une décision fumeuse". L'affaire a rapidement rebondi dans les médias britanniques et une pétition réclamant le retrait de la motion réunissait plus de 20.000 signataires mercredi sur le site Change.org. Intervenant dans le débat, la Britannique Paula Radcliffe, qui détient le record du monde du marathon féminin, établi en 2013, en 2 h 15 min 25 sec, s'est dite "complètement opposée à cette décision fumeuse".