Au fait, ça veut dire quoi être pape ?

  • A
  • A
Au fait, ça veut dire quoi être pape ?
@ Reuters
Partagez sur :

3'CHRONO - L'église catholique a son nouveau chef. Quelles sont ses missions et ses attributs ?

Contre toute attente, c'est l'Argentin Jorge Mario Bergoglio qui est sorti des urnes. Il devient ainsi le 266e pape de l'histoire. Le premier d'Amérique latine. Mais au fait, quel est son rôle exact ? Explications.

Ses titres. Evêque de Rome, vicaire de Jésus-Christ, successeur du prince des apôtres, pontife suprême de l'église universelle, primat d'Italie, archevêque métropolitain de la province romaine, souverain de l'Etat de la cité du Vatican, serviteur des serviteurs de Dieu. 

>>> A lire : qui est le pape François ?   

Sa fonction. Lorsqu'un cardinal est élu pape, il devient par conséquent l'évêque de Rome. Historiquement, celui-ci est considéré comme le successeur du premier apôtre Pierre.  Dans le texte des Evangiles, Saint-Pierre jouissait d'une primauté au sein du groupe apostolique constitué par le Christ. Le pape hérite donc de cette primauté et devient le premier des évêques.

Ses missions. Il est le garant et le chef spirituel de la première religion au monde qui compte 1,2 milliards de catholiques de fidèles aux quatre coins du monde. Il a plusieurs missions dont celle de préserver l'unité de l'église mais également de transmettre le message du Christ. De façon plus officielle, il peut écrire des encycliques, c'est-à-dire des textes qui font référence au sein de la religion catholique) et qui donnent les grandes orientations de l'église sur les dogmes et les questions de société. Il peut également publier des décrets pour nommer ou excommunier des évêques. Au quotidien, il exerce une forme d'enseignement par des discours, des lettres, des homélies ou des audiences.

>>> A lire : François a-t-il le bon profil ?  

Son territoire. L'Etat de la Cité du Vatican, le plus petit du monde, a pris officiellement place dans la communauté internationale le 7 juin 1929, dans la foulée des Accords de Latran, signés le 11 février de la même année entre Pie XI et le dictateur italien, Benito Mussolini. Le pape est le dernier monarque absolu. Son pouvoir temporel s'exerce d'une manière souveraine et exclusive sur 44 hectares (dont un tiers de jardins), équivalent au tiers de la superficie de la principauté de Monaco.

vatican 930

© Reuters

Il a donc une autorité sur les 600 personnes qui en ont la citoyenneté, dont des cardinaux, des représentants diplomatiques du Saint-Siège (nonces apostoliques), d'autres religieux et une centaine d'officiers et gardes suisses.

curie vatican 930

© Reuters

Son gouvernement. La Curie romaine, le gouvernement central de l'Eglise, est notamment composée de la secrétairerie d'Etat, de neuf Congrégations (ministères), de trois tribunaux et de douze conseils pontificaux, ainsi que de plusieurs autres bureaux et organismes.

Ses finances. Une banque, l'Institut pour les Oeuvres de Religion (IOR), au cœur de plusieurs scandales dans le passé, est chargée de gérer les biens que lui confient les ordres religieux et d'autres organismes de l'église. Le gouvernement central de l'église et le gouvernorat de la Cité du Vatican, une administration indépendante gérant de manière autonome les finances du minuscule Etat, emploient au total quelque 4.700 ecclésiastiques et laïcs représentant une part importante des dépenses du Saint-Siège.

>>> A lire : François, un pape en bonne santé ?

Ses attributs. Le Vatican a également son quotidien, l'Osservatore Romano, une radio et une télévision, les musées, son 'armée' (la Garde suisse), sa gendarmerie (une centaine de personnes), son tribunal, sa poste, son supermarché, sa pharmacie, et sa pompe à essence.