Attentats : l'UE répond oui à la demande d'assistance de la France

  • A
  • A
Attentats : l'UE répond oui à la demande d'assistance de la France
@ AFP
Partagez sur :

Plus tôt dans la journée de mardi, le ministre français de la Défense avait demandé aux membres de l'UE une assistance sur les théâtres d'opérations extérieurs. 

Les Etats membres de l'Union européenne ont répondu positivement mardi à la demande d'aide que la France a formulée en vertu de l'article 42.7 du traité de Lisbonne, après les attentats de Paris et Saint-Denis.

Irak, Syrie et Afrique. "A Bruxelles, je viens d'invoquer à l'instant l'article 42.7 au nom de la France #UE", écrit le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian sur Twitter. L'aide européenne pourra se traduire par un soutien accru en Syrie, en Irak et en Afrique, a-t-il ajouté.

Une première. L'article en question n'avait encore jamais été invoqué. "Au cas où un État membre serait l'objet d'une agression armée sur son territoire, les autres États membres lui doivent aide et assistance par tous les moyens en leur pouvoir, conformément à l'article 51 de la charte des Nations unies", dit-il.

Congrès. Dans son discours devant les deux chambres du Parlement réunies en Congrès à Versailles, François Hollande avait annoncé lundi qu'il demanderait au ministre de la Défense "de saisir dès demain ses homologues européens au titre de l'article 42.7".