Attentats à Bruxelles : Facebook active le Safety Check

  • A
  • A
Attentats à Bruxelles : Facebook active le Safety Check
@ LEON NEAL / AFP
Partagez sur :

Après sa mise en place en novembre à Paris ou encore au Nigéria, Facebook vient d'activer le Safety Check suite aux attentats de Bruxelles.

Facebook a activé le Safety Check pour les utilisateurs présents dans la zone des attentats de Bruxelles. Ce mardi matin, la capitale belge a été touchée par plusieurs explosions à l'aéroport de Bruxelles, puis dans le métro. Au moins 13 morts et 35 blessés sont à dénombrer selon un bilan officiel.

Entre les appels à rester chez soi de la part des autorités belges et les réseaux téléphoniques saturés, Bruxelles est paralysée. Le Safety Check permet ainsi aux utilisateurs de signaler, à leurs proches, s'ils sont en sécurité. Après les attentats au Nigéria, le patron et fondateur de Facebook, Mark Zuckerberg, avait promis que la fonctionnalité serait "activée pour davantage de catastrophes humaines" dans les semaines et mois à venir.





Lors des attentats à Paris, plus de 5 millions de personnes avaient rassuré leurs proches en cliquant sur ce bouton d'urgence, que le réseau social n'avait jusqu'ici activé que pour des catastrophes naturelles.