Attentats en Turquie : les investigations sur l'EI, une "priorité"

  • A
  • A
Attentats en Turquie : les investigations sur l'EI, une "priorité"
Partagez sur :

Le Premier ministre turc a confirmé lundi à la télévision que l'Etat islamique constituait le principal suspect de l'enquête sur le double attentat de samedi.

Les autorités de Turquie considèrent le groupe jihadiste de l'Etat islamique (EI) comme le suspect numéro 1 du double attentat suicide qui a tué au moins 97 personnes samedi à Ankara, a déclaré lundi le Premier ministre turc Ahmet Davutoglu.

Un kamikaze en voie d'identification. "Si l'on regarde la manière dont a été commise cette attaque, nous considérons les investigations sur Daech (l'acronyme arabe de l'EI) comme notre priorité", a déclaré Ahmet Davutoglu lors d'un entretien accordé à la chaîne d'information NTV.  Il a ajouté que l'un des deux kamikazes était sur le point d'être identifié.

Influer sur les prochaines législatives. Le chef du gouvernement, qui s'exprimait sur la chaîne de télévision turque NTV, a déclaré que l'attentat de samedi était à ses yeux une tentative d'influer sur le cours des élections législatives anticipées prévues le 1er novembre. Les mesures nécessaires seront prises s'il avérait que des failles dans la sécurité aient pu contribuer à la réalisation de l'attentat, a-t-il ajouté. Le HDP, parti politique pro-kurde, envisage, pour sa part, d'annuler tous ses meetings de campagne, a annoncé lundi un de ses responsables. 

Ces élections législatives anticipées auront bien lieu malgré ce double attentat suicide, a aussi assuré le Premier ministre turc. "Quelles que soient les circonstances, les élections auront lieu", a-t-il déclaré.