Attentat de Londres : le premier bilan fait état de six morts, trois assaillants abattus

  • A
  • A
Attentat de Londres : le premier bilan fait état de six morts, trois assaillants abattus
Six personnes ont été tuées en outre des trois assaillants, a déclaré le porte-parole de la police britannique.@ DANIEL SORABJI / AFP
Partagez sur :

Le premier bilan officiel fait état de six morts, en plus des trois assaillants abattus, a annoncé la police après l'attentat survenu samedi soir à Londres.

Six personnes ont été tuées dans l'attentat commis samedi soir dans le centre de Londres et trois assaillants ont été abattus par les forces de l'ordre, a indiqué la police de la capitale britannique dans un communiqué.

Les policiers "ont réagi rapidement". Les policiers "ont réagi rapidement, affrontant avec courage ces trois individus qui ont été abattus à Borough Market", quartier jouxtant le London Bridge, sur lequel les assaillants ont lancé une camionnette contre la foule, a précisé la police. Ils ont été abattus dans les huit minutes suivant le premier appel à la police.

Fausses ceintures explosives. "Les suspects portaient ce qui ressemblait à des vestes explosives, qui se sont révélées être fausses", ajoute le texte.

Au moins six morts et trente blessés. L'attaque a fait six morts et au moins trente blessés qui ont été hospitalisés dans cinq hôpitaux à travers Londres. Les policiers ont été appelés à 22h08 locales (21h08 GMT) suite à des témoignages faisant état d'un véhicule fonçant contre la foule sur le pont. Le véhicule s'est ensuite dirigé vers le quartier de Borough Market, ajoute le communiqué. Là, les assaillants ont quitté le véhicule et ont poignardé plusieurs personnes, dont un officier de la police des transports, grièvement blessé.

Renforcement des effectifs policiers. La police appelle à éviter les quartiers où s'est déroulée l'attaque afin de laisser les urgentistes faire leur travail. Elle annonce un renforcement de ses effectifs dans Londres dans les jours à venir, alors que se déroulent le 8 juin les élections législatives. Cet attentat est le troisième à frapper le Royaume-uni en moins de trois mois.