Attentat de Londres : le niveau d'alerte terroriste abaissé au Royaume-Uni

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Deux jours après l'attentat qui a fait 30 blessés dans le métro de Londres, la menace d'une nouvelle attaque n'est plus "imminente" mais "hautement probable".

Le niveau d'alerte terroriste au Royaume-Uni a été abaissé dimanche, passant de critique à grave, a annoncé la ministre de l'Intérieur Amber Rudd.

Menace "hautement probable". "Le centre d'analyse terroriste a décidé d'abaisser le niveau d'alerte terroriste de critique à grave", a-t-elle déclaré. La menace d'un attentat n'est donc plus considérée comme "imminente", mais comme "hautement probable" (niveau 4 sur une échelle de 5), après l'attentat dans le métro londonien qui a fait 30 blessés vendredi. Retour, en théorie, à une situation qui prévalait avant l'attentat.

Tous les suspects arrêtés ? En pratique, ce niveau d'alerte donne aussi une idée sur l'avancée de l'enquête car avec ce risque désormais abaissé, il est probable que les enquêteurs pensent avoir arrêté tous les auteurs de l'explosion du métro vendredi matin : le jeune homme de 18 ans arrêté à Douvres samedi, et son complice. Aucune autre interpellation n'a eu lieu depuis dimanche matin. 

Le domicile de deux retraités fouillé. Les policiers antiterroristes continuent toutefois de fouiller un logement situé près de l'aéroport d'Heathrow, occupé par des retraités. Ces derniers avaient pour habitude de recueillir des enfants défavorisés et des réfugiés. Au total : plus de 200 adolescents recueillis en 40 ans. Une générosité qui leur a valu d'être décorés par la Reine Elizabeth II en personne. Un journal britannique précise néanmoins qu'ils ne sont pas inquiétés dans l'enquête mais que l'explosif aurait pu être fabriqué dans leur maison.