Attentat de Lahore : Hollande exprime la solidarité de la France au Pakistan

  • A
  • A
Attentat de Lahore : Hollande exprime la solidarité de la France au Pakistan
L'attentat a eu lieu dimanche soir dans un parc bondé.@ ARIF ALI / AFP
Partagez sur :

65 personnes, dont beaucoup d'enfants, sont morts dans cet attentat-suicide qui a frappé la ville pakistanaise de Lahore dimanche.

Le président François Hollande a exprimé dimanche soir "la solidarité de la France" au Pakistan après l'attentat-suicide qui a fait au moins 65 morts à Lahore, rappelant sa "volonté inflexible" de "continuer à combattre partout le terrorisme". Le secrétaire général des Nations unies a aussi condamné l'attentat.

"Solidarité de la France". "L'attentat perpétré aujourd'hui à Lahore, au Pakistan, a coûté la vie à plus de 60 victimes et fait de très nombreux blessés, d'après un bilan encore malheureusement provisoire", a-t-il déclaré dans un communiqué publié par l'Elysée. Le chef de l'Etat "exprime aux autorités et au peuple du Pakistan toute la solidarité de la France dans ces moments douloureux et rappelle la volonté inflexible de notre pays de continuer à combattre partout le terrorisme".

"Épouvantable" pour l'Onu. Le secrétaire général des Nations-Unies Ban Ki-moon a aussi condamné l'attentat-suicide, le qualifiant d'"acte de terrorisme épouvantable". "Le secrétaire général condamne fermement l'attentat-suicide aujourd'hui (dimanche) dans le parc Gulshan-e-Iqbal, dans la ville pakistanaise de Lahore", indique un communiqué de l'ONU. "Le secrétaire général demande que les auteurs de cet acte de terrorisme épouvantable soient amenés rapidement devant la justice", ajoute le document.

Nombreux enfants. Au moins 65 personnes, dont de nombreux enfants, ont péri dimanche soir dans un attentat-suicide dans un parc bondé de Lahore, grande ville de l'est du Pakistan, où des chrétiens célébraient les fêtes de Pâques.