Attentat de Berlin : l'ordinateur de bord du camion a permis le freinage d'urgence

  • A
  • A
Attentat de Berlin : l'ordinateur de bord du camion a permis le freinage d'urgence
L'ordinateur de bord du camion a enclenché un système de freinage d'urgence, selon Der Spiegel.@ TOBIAS SCHWARZ / AFP
Partagez sur :

La quotidien allemand "Der Spiegel" révèle que le nombre de victimes lors de l'attentat de Berlin aurait pu être plus élevé : l'ordinateur de bord du camion a enclenché un système de freinage d'urgence.

Le bilan de l'attentat de Berlin, où douze personnes ont trouvé la mort sur un marché de Noël, aurait pu être plus élevé. Le quotidien allemand Der Spiegel, repris par LCI, révèle en effet que si le camion a freiné rapidement, c'est parce que l'ordinateur de bord a déclenché le freinage d'urgence.

Radar et détecteur. Le semi-remorque polonais était ainsi équipé d'une caméra et d'un radar capables de détecter les obstacles. Si au bout d'une seconde le camion ne réagit pas, le radar provoque le freinage d'urgence.

Le chauffeur du camion, Lukasz Urban, pour lequel une pétition réclame qu'il soit décoré de la croix fédérale du Mérite, avait déjà tenté d'arrêter Anis A., l'auteur présumé des attentats, avant d'être lui-même tué. Le Tunisien de 24 ans avait fui, après avoir bloqué le camion dans le marché de Noël berlinois. Il a été tué vendredi dernier à Milan, après trois jours de fuite.