Attentat contre une mosquée de Bruxelles

  • A
  • A
Attentat contre une mosquée de Bruxelles
@ REUTERS
Partagez sur :

Un individu aurait mis le feu à l'édifice situé dans le quartier d'Anderlecht, l'imam est décédé.

Un homme a mis le feu lundi à une mosquée chiite de la ville de Bruxelles, dans le quartier d'Anderlecht, tuant une personne, en blessant une autre et détruisant en grande partie l'édifice religieux, a indiqué la police locale.

"Un suspect a été interpellé sur place", a souligné une porte-parole de la police, Marie Verbeke, précisant que la personne décédée, née en 1965, avait manifestement succombé à une asphyxie due aux fumées. Les secours ont reçu un appel vers 18 heures 45 demandant une intervention. La personne blessée ne l'a été que légèrement, par une intoxication due à la fumée dégagée par les flammes, selon la même source.

Jet de cocktail de molotov ?

Le bâtiment visé est une mosquée chiite de la ville, la plus importante mosquée chiite parmi les quatre que compte la région de Bruxelles. Elle porte le nom de mosquée "Rida". "Un témoin a vu une personne mettre le feu", a encore indiqué la porte-parole. "Il y a beaucoup de dégâts, apparemment toute la mosquée ou presque toute la mosquée a brûlé", a-t-elle dit.

Selon le bourgmestre d'Anderlecht, l'équivalent belge du maire, c'est un jet de cocktail molotov qui a provoqué l'incendie dans cette mosquée proche de la gare du midi à Bruxelles, rue du Docteur de Meersman.

L'imam trouve la mort dans l'incendie

Le quartier d'Anderlecht, situé dans le sud-ouest de la capitale belge, accueille une importante population d'origine immigrée et musulmane en particulier. Selon les chaînes de télévision belges RTBF et RTL, la personne tuée dans l'incendie criminel serait l'imam de cette mosquée. Mais la police n'était pas en mesure de confirmer immédiatement.

Plusieurs dizaines d'habitants du quartier se sont rassemblés devant la mosquée après l'incendie. D'importants effectifs de pompiers et de police se sont rendus sur les lieux.