Attentat à Nice : l'ONU condamne une attaque "barbare et lâche"

  • A
  • A
Attentat à Nice : l'ONU condamne une attaque "barbare et lâche"
A Nice après l'attentat.@ AFP
Partagez sur :

Les 15 membres du Conseil de Sécurité ont appelé tous les Etats à combattre la menace terroriste "par tous les moyens", dans le respect des lois internationales.

Le Conseil de sécurité de l'ONU a "condamné avec la plus grande fermeté l'attaque terroriste barbare et lâche" commise jeudi soir à Nice sur la promenade des Anglais.

Condoléances. Dans une déclaration unanime, les 15 pays membres du Conseil expriment "leur profonde sympathie et leurs condoléances" aux familles des victimes et au gouvernement français.

Combattre "par tous les moyens". Ils réaffirment "que le terrorisme sous toutes ses formes représente une des plus graves menaces pour la paix et la sécurité internationales". "Tout acte de terrorisme est criminel et injustifiable", soulignent les 15 pays, qui réaffirment "la nécessité pour tous les Etats de combattre" la menace terroriste "par tous les moyens", dans le respect des lois internationales. Les membres du Conseil "soulignent aussi la nécessité de poursuivre en justice les responsables de tout acte de terrorisme".

Du côté de la France. Dans la nuit de jeudi à vendredi, de nombreux politiques français ont exprimé leur solidarité avec la ville de Nice. Le CFCM et la Grande mosquée de Paris ont aussi fermement condamné l'attentat. 

Un Franco-Tunisien. Plusieurs dizaines de personnes ont été tuées jeudi soir dans un attentat à Nice, lorsqu'un camion a foncé sur la foule qui assistait au feu d'artifice sur la Promenade des Anglais. Moins d'une heure après les faits, la préfecture des Alpes-Maritimes a évoqué un attentat. Le chauffeur, qui a aussi tiré plusieurs coups de feu, a été abattu. Des papiers d'identité au nom d'un Franco-Tunisien ont été retrouvés dans son véhicule.