Attentat de Berlin : la police "pas certaine" que le suspect arrêté soit le chauffeur du camion

  • A
  • A
Attentat de Berlin : la police "pas certaine" que le suspect arrêté soit le chauffeur du camion
Le patron de la police berlinoise lui-même a émis des doutes sur le suspect arrêté.@ Odd ANDERSEN / AFP
Partagez sur :

Le patron de la police berlinoise a suggéré que l'auteur de l'attentat sur un marché de Noël de Berlin était peut-être toujours en fuite.

Le patron de la police berlinoise, Klaus Kandt, n'est "pas certain" que le suspect, "a priori pakistanais", interpellé lundi soir après l'attentat au camion-bélier sur un marché de Noël à Berlin, soit le chauffeur du poids lourd. "Il n'est effectivement pas sûr que ce soit le chauffeur", a reconnu Klaus Kandt, suggérant que le véritable auteur était peut-être toujours en fuite. "Le suspect arrêté nie les faits", a également tweeté la police, appelant à la vigilance.

Un homme arrêté présenté comme un suspect. "Nous ne pouvons jusqu'ici pas confirmer que l'homme peut être considéré comme le chauffeur", a insisté le dirigeant de la police. Auparavant les autorités allemandes avaient clairement présenté l'homme comme un suspect. Le ministre allemand de l'Intérieur, Thomas de Maizière, avait annoncé que l'homme soupçonné d'avoir foncé sur la foule lundi vers 20 heures était un demandeur d'asile pakistanais, entré en Allemagne le 31 décembre 2015.

12 morts et 48 blessés. Il avait été arrêté non loin du drame peu après avoir pris la fuite grâce à des témoignages de témoins qui l'avaient poursuivi. Mais une source au sein de la police berlinoise a assuré au quotidien die Welt : "Nous avons le mauvais homme. (...) Le vrai assaillant est encore en liberté et armé et peut provoquer de nouveaux dégâts", a ajouté cette source. L'attentat au camion-bélier a fait 12 morts et 48 blessés, dont 18 grièvement, selon un bilan des secours.

>> Mise à jour le 20 décembre à 19h07. Le suspect qui avait été interpellé lundi soir après l'attaque au camion-bélier contre un marché de Noël à Berlin a été remis en liberté, faute d'éléments à charge contre lui, a annoncé mardi soir le parquet fédéral allemand.