Attaque en Syrie : les Américains n'ont pas d'information "objective", selon le Kremlin

  • A
  • A
Attaque en Syrie : les Américains n'ont pas d'information "objective", selon le Kremlin
Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov@ VASILY MAXIMOV / AFP
Partagez sur :

La Russie, alliée de Damas, réfute les accusations des pays occidentaux qui considèrent le régime de Damas comme responsable d'une attaque "chimique" survenue mardi en Syrie.

Les Américains n'ont pas d'information "objective" sur "le crime monstrueux" qui a fait mardi au moins 86 morts en Syrie et a été imputé par les Occidentaux au régime de Damas, a affirmé jeudi le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov.

Pas de fondements "objectifs" selon la Russie. "Juste après la tragédie, personne ne pouvait avoir accès à cette zone" à Khan Cheikhoun, petite ville de la province rebelle syrienne d'Idleb, a assuré Dmitti Peskov à la presse. "Ainsi, toute information dont la partie américaine pouvait disposer (...) ne pouvait pas être fondée sur des matériaux ou témoignages objectifs", a-t-il souligné.

Plus tôt dans la journée de jeudi, l'armée russe a en partie disculpé le régime syrien en affirmant que l'aviation syrienne avait frappé un "entrepôt" des rebelles contenant des "substances toxiques". Et que c'est en explosant que ces dernières se sont disséminées dans l'atmosphère.