Attaque "chimique" en Syrie : le bilan passe à 72 morts

  • A
  • A
Attaque "chimique" en Syrie : le bilan passe à 72 morts
Ce bilan reste provisoire, de nombreuses personnes étant encore portées disparues. @ ABDULMONAM EASSA / AFP
Partagez sur :

Dans un précédent bilan, l'OSDH faisait état de 58 morts. 

Le bilan de l'attaque "chimique" contre une ville syrienne s'est élevé à 72 morts, dont 20 enfants, selon un nouveau bilan mercredi de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Un bilan encore provisoire. "Il y a également 17 femmes parmi les victimes et le bilan pourrait encore augmenter car il y a des personnes disparues", a précisé l'OSDH qui avait auparavant rapporté un bilan de 58 civils tués et des centaines de blessés.

Un peu plus tôt, le ministère russe de la Défense a déclaré que l'aviation syrienne avait "frappé près de Khan Cheikhoun un grand entrepôt terroriste" contenant des "substances toxiques". 

Pupilles dilatées et convulsions. Ces dizaines de personnes dont des enfants, le corps saisi de convulsions et peinant à respirer sous leurs masques à oxygène, ont péri dans un raid aérien mené mardi sur un fief rebelle et djihadiste du nord-ouest syrien. Selon des médecins sur place, les symptômes relevés sur les patients sont similaires à ceux constatés sur des victimes d'une attaque chimique, notamment avec des pupilles dilatées, des convulsions et de la mousse sortant de la bouche.

L'attaque a soulevé une vague d'indignation internationale, plusieurs pays occidentaux mettant en cause le régime de Bachar al-Assad. Les Etats-Unis, la France et le Royaume-Uni ont présenté mardi soir un projet de résolution condamnant l'attaque chimique en Syrie et appelant à une enquête complète et rapide, à la veille d'une réunion d'urgence du Conseil de sécurité de l'ONU.