Attaque au couteau à Londres : "pas de preuve de radicalisation" du suspect

  • A
  • A
Attaque au couteau à Londres : "pas de preuve de radicalisation" du suspect
L'attaque est survenue mercredi soir près d'un parc dans le centre de Londres@ DANIEL LEAL-OLIVAS / AFP
Partagez sur :

Par ailleurs, la police a communiqué sur les nationalités des victimes de cette attaque survenue mercredi soir. 

La police londonienne semble écarter la piste terroriste, au lendemain de l'attaque au couteau qui a fait un mort et cinq blessés dans la capitale britannique. Il n'existe "pas de preuve de radicalisation" du suspect a précisé Scotland Yard.

Un Norvégien d'origine somalienne. L'agression s'est produite mercredi soir à Russell Square, un jardin public du quartier de Bloomsbury proche du British Museum. L'agresseur, un jeune homme de 19 ans, a été maîtrisé au moyen d'un pistolet à impulsion électrique Taser. Le jeune homme de 19 ans, un Norvégien d'origine somalienne arrêté peu après l'attaque, a agi de manière "spontanée" et "au hasard", a précisé le chef adjoint de Scotland Yard.

"Des troubles mentaux". "Tout le travail que nous avons réalisé jusqu'ici montre que ce tragique incident a été déclenché par des troubles mentaux", a souligné le responsable de Scotland Yard. Ce constat ressort de l'audition du suspect et de sa famille ainsi que de perquisitions, a-t-il ajouté.

Une Américaine tuée. Par ailleurs, la police a aussi précisé que la femme tuée dans l'attaque est une sexagénaire de citoyenneté américaine. Les cinq personnes blessées sont de nationalités australienne, américaine, israélienne et britannique.