Après le ministre des Affaires étrangères, la ministre turque de la Famille stoppée aux Pays-Bas

  • A
  • A
Après le ministre des Affaires étrangères, la ministre turque de la Famille stoppée aux Pays-Bas
Fatma Betul Sayan Kaya a été empêchée de se rendre au consulat de Turquie à Rotterdam.@ CINDY ORD / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :

Comme son homologue des Affaires étrangères dans la matinée, la ministre turque de la Famille a été empêchée de se rendre au consulat de Turquie à Rotterdam samedi soir.

La police néerlandaise a stoppé samedi soir la ministre turque de la Famille, Fatma Betul Sayan Kaya, qui est en campagne auprès de la diaspora turque en vue du référendum constitutionnel turc du mois prochain, rapporte la chaîne de télévision publique néerlandaise NOS. La ministre arrivée en voiture en provenance d'Allemagne allait entrer à l'intérieur du consulat de Turquie à Rotterdam mais des policiers néerlandais l'en ont empêchée, selon des images tournées par la chaîne. Les chaînes de télévision turques NTV et CNN Türk ont indiqué pour leur part qu'elle avait été bloquée par la police à la frontière terrestre avec l'Allemagne.



De vives tensions diplomatiques. Plus tôt dans la journée, c'est son homologue des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu, qui s'était vu refuser l'autorisation d'atterrir à Rotterdam, provoquant une très vive tension diplomatique entre les deux pays. Le chef de la diplomatie turque a rallié la France en début de soirée. Il doit participer dimanche à une réunion publique à Metz, en Moselle. Plusieurs ministres turcs sont en campagne pour convaincre la diaspora turque de voter en faveur de la réforme constitutionnelle lors du référendum programmé le 16 avril, mais plusieurs réunions ont été annulées en Allemagne, aux Pays-Bas, en Autriche ou encore en Suisse en raison d'inquiétudes relatives à l'ordre public, suscitant de très vives tensions entre Ankara et ses partenaires européens.