Appel au djihad : un Français "reconnu direct" dans le Tarn

  • A
  • A
Appel au djihad : un Français "reconnu direct" dans le Tarn
@ CAPTURE
Partagez sur :

TÉMOIGNAGE E1 - A Labastide, une jeune femme dit avoir reconnu "direct" dans une vidéo de propagande de l’organisation Etat islamique (EI) celui qui s’appellerait, selon elle, Quentin.

Dans une des dernières vidéos de propagande diffusées par l’organisation Etat islamique (EI) sur Internet, il se fait appeler Abou Ossama Al-Faranci et appelle, avec deux autres jeunes hommes, à "tuer des mécréants" avec un léger accent du sud de la France. Dans le petit village de de Labastide-Rouairoux, dans le Tarn, beaucoup de gens ont reconnu Quentin qui a habité la commune.

>> LIRE AUSSI - État islamique : des Français appellent au djihad dans une vidéo

"Je l’ai reconnu direct". Dans cette commune du Tarn de seulement 1.400 habitants, l’ambiance est pesante et rares sont ceux qui acceptent de parler au micro. Mais dans le village, de l’aveu même du maire beaucoup de gens ont reconnu Quentin. Le jeune homme de 26 ans serait parti en Syrie avec sa femme, enceinte, et un enfant en bas âge il y a quelques mois, a ainsi confié une jeune femme de la Bastide qui l’a reconnu immédiatement sur la vidéo. "Je l’ai reconnu direct sur la vidéo sur Internet. Son teint blanc ses yeux bleus… Ici tout le monde se connait, on est une grande famille. C’est là qu’on prend une gifle et qu’on réalise que, oui, il est là-bas. En tant que musulmane, cela me fait peur", a raconté la jeune femme au micro d’Europe1.

Des proches du jeune homme entendus. Selon nos informations, plusieurs proches du jeune homme étaient entendus samedi soir à Toulouse par les services de renseignement. Ces derniers cherchent, en effet, à confirmer l’identité du Français qui se met en scène dans la vidéo en faisant notamment brûler son passeport. Jeudi, une enquête avait été ouverte à Paris après la diffusion sur internet de cette nouvelle vidéo par le groupe Etat islamique.

>> LIRE AUSSI - Le djihadiste Maxime Hauchard disait faire de l'humanitaire

"Un enfant du pays". Sous le titre "Le jeune Français qui en appelle au djihad est de Labastide-Rouairoux", La Dépêche du Midi avait annoncé samedi que des villageois avaient reconnu sur la vidéo "cet enfant du pays aux yeux bleus" parmi les trois jeunes appelant, en français, à "tuer des mécréants". La Dépêche du Midi a avancé qu'il "serait marié et aurait deux enfants mais serait parti pour la Syrie depuis Toulouse, avec d'autres, il y a un an environ".



La France est, avec la Belgique, au premier rang des pays occidentaux pour le nombre de volontaires ayant rejoint l'EI, avec près de 400 jeunes Français dans les rangs de mouvements djihadistes en Syrie ou en Irak.