Anonymous aurait fait perdre 1 milliard de dollars à Ebay

  • A
  • A
Anonymous aurait fait perdre 1 milliard de dollars à Ebay
Anonymous affirme que 35.000 comptes Paypal ont été supprimés par leurs utilisateurs.@ Reuters
Partagez sur :

Le collectif de hackers avait appelé au boycott du site de paiement, mercredi.

Avec son appel au boycott de Paypal lancé mercredi, Anonymous pourrait bien avoir fait perdre 1 milliard de dollars en quelques heures à son propriétaire Ebay. L'action a immédiatement chuté mercredi à l'ouverture du Nasdaq (15h30, heure française) et a terminé la séance à - 3,08%. Anonymous, qui assure avoir provoqué la fermeture de 35.000 comptes Paypal, s'était dit impatient de constater les effets de cette opération "100% légale" sur le cours des actions Ebay Inc.

Coïncidence... ou pas : dans le même temps, la police britannique a annoncé l'arrestation mercredi d'un jeune homme de 19 ans suspecté d'être "le porte-parole" des collectifs Anonymous et LulzSec. "L'homme arrêté est suspecté d'être lié à l'enquête internationale sur l'activité criminelle des groupes pirates Anonymous et LulzSec et utilise le pseudonyme de Topiary en ligne, qui est présenté comme le porte-parole des groupes", a précisé Scotland Yard.

Sur Twitter, Anonymous laisse entendre que quelque chose de "sympathique" pourrait à nouveau se produire jeudi. "On dirait que le FBI a envie de prendre une claque"...

Anonymous contre Paypal : deuxième round

Personne ne les attendait sur ce terrain-là. Le collectif de hackers Anonymous s’est lancé, mercredi matin, dans une démonstration de force inédite. Car totalement légale. Dans un communiqué, le réseau a tout simplement appelé les utilisateurs de Paypal à fermer leur compte.

Un nouveau round dans le combat qui oppose Anonymous au géant américain. Les hackers s’étaient déjà livrés à des attaques contre Paypal, du 6 au 10 décembre 2010, grâce à une méthode plus "habituelle" : celle du "déni de service", qui consiste à saturer un serveur de "requêtes" pour le rendre totalement indisponible.

Cette offensive était une réaction à la décision de Paypal, en décembre 2010, de geler les comptes appartenant au site Wikileaks, qui faisait alors scandale avec ses "fuites" diplomatiques relayées sur toute la toile. Le 19 juillet dernier, les polices américaine, britannique et néerlandaise avaient annoncé l’arrestation de 14 membres d’Anonymous suite à une plainte de la société américaine.

"Nous ne sommes pas les terroristes, c’est vous !"

Après ce vaste coup de filet, Anonymous a donc adopté une nouvelle stratégie, mercredi, avec cet appel au boycott on ne peut plus légal. L’occasion de prendre une nouvelle posture, à la limite du chevalier blanc : "Nous ne sommes pas les terroristes, c’est vous !", a lancé le collectif à Paypal dans son communiqué.

Les lecteurs ont été invités à vider leur compte en reversant son contenu à des œuvres caritatives, puis à le supprimer en informant Paypal de leur soutien à cette opération... Avant d’effectuer une capture d’écran du message et de la poster sur Twitter à l’attention du collectif.

Twitter s'enflamme pour "OpPayPal"

Sur Twitter, le fil de discussion #OpPayPal informe les 135.000 abonnés du compte d’Anonymous, minute par minute. Apparemment, le succès de l’opération a dépassé les attentes de ses auteurs, qui la qualifie d’ "opération la plus réussie jamais lancée" d’après l’indicateur de tendances Twitter trends.

Il multiplie également les provocations envers le compte Twitter de leur cible, avec des mots doux tels que : "Paypal, nous aurions pu balancer directement 150 gigas sur votre serveur… mais ça fait tellement 2010". Goguenard, Anonymous a également lancé une tombola. Le participant tiré au sort s’est vu promettre… un document confidentiel de l’Otan, que le réseau prétend avoir piraté à la mi-juillet.