Angela Merkel a été approchée par la Stasi

  • A
  • A
Angela Merkel a été approchée par la Stasi
Partagez sur :

Angela Merkel a révélé mardi qu’elle avait été sollicitée, quand elle était étudiante, par des agents de la Stasi pour rejoindre les rangs de la police secrète de l’ex-RDA. Une proposition qu’elle avait refusée.

Dans les années 70, Angela Merkel était une brillante étudiante, notamment lauréate du concours général de russe. La chancelière allemande, née en ex-RDA, a révélé mardi, lors d’une émission télévisée, qu’elle avait à cette époque été sollicitée par des agents de la Stasi pour rejoindre les rangs de cette police secrète. Une proposition qu’elle a immédiatement refusée.

C’est à l’issue d’un entretien pour un poste d'assistante de physique à l'université technique d'Ilmenau qu’un agent de la Stasi a rencontré Angela Merkel. La chancelière raconte qu’elle s’était préparée à se voir proposer une telle offre, en raison de sa formation de scientifique qui pouvait intéresser la police secrète de l’ex-RDA. Son argumentaire était prêt : elle ne savait pas mentir, même à ses proches.

A quelques mois de la commémoration de la chute du mur de Berlin, la mémoire de l’ex-RDA est une source de débat de plus en plus forte outre-Rhin. Or, Angela Merkel est la première chef de gouvernement issue de l'ancienne Allemagne de l'Est. Pour la chancelière, alors que des élections législatives ont lieu en Allemagne fin septembre, la réponse est claire : ce régime se "définissait lui-même comme une dictature".