Allemagne : un blessé grave dans l'incendie d'un foyer pour migrants

  • A
  • A
Allemagne : un blessé grave dans l'incendie d'un foyer pour migrants
Des pompiers allemands. Image d'illustration.@ JOHN MACDOUGALL / AFP
Partagez sur :

L'origine de l'incendie n'est pas encore définie. Depuis janvier, l'Allemagne recense 340 attaques contre des foyers de migrants. 

Un incendie d'origine inconnue est survenu dans la nuit de jeudi à vendredi dans un foyer de Francfort, en Allemagne. Une soixantaine de migrants y logeaient dont un demandeur d'asile qui a été grièvement blessé, a indiqué la police régionale. Première économie de la zone euro, l'Allemagne s'attend à recevoir en 2015 800.000 réfugiés, un record en Europe mais ces arrivées provoquent des tensions dans la population.

Des migrants intoxiqués. Le migrant grièvement blessé a sauté d'une fenêtre du deuxième étage. Plusieurs autres personnes ont été légèrement intoxiquées après avoir respiré des fumées, selon la même source. Le feu s'est déclaré vers 1 heures 30 vendredi dans cet hébergement accueillant des demandeurs d'asile, dans la petite ville d'Heppenheim, toujours d'après la police. Un fort dégagement de fumée, dont l'origine n'est pas encore connue, a été constaté au niveau de l'entrée du bâtiment.

L'incendie a rendu le foyer inhabitable, conduisant les autorités à reloger les demandeurs d'asile originaires de Syrie, d'Éthiopie, d'Algérie, d'Erythrée, du Liban, d'Irak, de Macédoine, du Nigeria, de Turquie et de Somalie.

340 attaques contre des foyers depuis janvier. Face à l'arrivée accrue de réfugiés en Allemagne, les violences visant des demandeurs d'asile ou des foyers de migrants se sont multipliées ces dernières semaines dans le pays, principalement à l'Est. Jeudi matin, un futur foyer de candidats à l'asile avait été la cible d'un incendie vraisemblablement criminel à Witten, près de Bochum (ouest). Selon la commission des affaires intérieures du Bundestag, 340 attaques ont été commises cette année entre janvier et août contre des foyers de demandeurs d'asile.