Allemagne : un "agent triple" jugé "pour haute trahison"

  • A
  • A
Allemagne : un "agent triple" jugé "pour haute trahison"
@ AFP
Partagez sur :

Cet agent secret allemand collaborait également avec la CIA et le FSB russe. 

Un agent des services secrets allemands, soupçonné d'avoir collaboré avec la CIA et la Russie, va être jugé en novembre pour "haute trahison" par un tribunal de Munich (sud), une affaire qui avait empoisonné les relations germano-américaines.

Collaboration avec la CIA et le FSB russe. La Cour régionale de Munich a annoncé jeudi qu'elle avait intégralement validé les accusation formulées en août dernier par le Parquet fédéral allemand à l'encontre de cet homme de 32 ans, identifié comme "Markus R." et qui avait été interpellé à l'été 2014. Le procès se tiendra à partir du 16 novembre. Vingt-quatre jours d'audience sont prévus jusqu'en mars 2016, selon le communiqué.

"Atteinte à la sécurité de l'Allemagne". Il aurait transmis entre 2008 et 2014 de nombreux documents à la CIA, en échange desquels les services américains lui auraient versé "au moins 95.000 euros", avait alors indiqué le Parquet, selon lequel il aurait également transmis mi-2014 trois documents au consulat russe à Munich, à destination d'un service de renseignement russe. Par sa collaboration avec Washington et Moscou, il "a provoqué le risque d'un lourd préjudice pour la sécurité extérieure de la République fédérale d'Allemagne", avait souligné le ministère public.

Un parfum de scandale. Son arrestation en juillet 2014 avait suscité l'émoi dans une Allemagne déjà irritée par les révélations sur les écoutes d'un téléphone portable de la chancelière Angela Merkel par les services américains. Peu après, Berlin avait expulsé le chef de la CIA en Allemagne. Depuis, d'autres scandales ont émaillé la réputation des services secrets allemands. Jeudi, des médias allemands ont ainsi accusé le BND, déjà soupçonné d'avoir travaillé pour le compte de Washington, d'avoir espionné de leur propre chef plusieurs autres pays alliés, comme la France et les Etats-Unis.