Allemagne : la demande d'interdiction du parti d'extrême droite NPD rejetée

  • A
  • A
Allemagne : la demande d'interdiction du parti d'extrême droite NPD rejetée
Une manifestation de militants du NPD en avril 2014 à Berlin. Image d'illustration.@ ODD ANDERSEN / AFP
Partagez sur :

Le parti national-démocrate (NPD) a certes "des objectifs anticonstitutionnels", selon la Cour constitutionnelle allemande, mais il ne sera pas interdit.

La Cour constitutionnelle allemande a annoncé mardi le rejet de la demande d'interdiction du parti d'extrême droite NPD (parti national-démocrate), dans un contexte d'essor de la droite populiste anti-immigration.

"Les demandes du plaignant sont rejetées (…) À l'unanimité, la deuxième chambre a estimé que certes le NPD a des objectifs anticonstitutionnels, mais il n'y a actuellement pas d'éléments concrets de poids laissant penser que l'action (du parti) puisse être couronnée de succès", a indiqué le président de la cour, Andreas Vosskuhle.

Seuls deux partis ont été interdits en Allemagne depuis 1945 : un héritier du parti nazi, le SRP, en 1952, puis le Parti communiste allemand (KPD), quatre ans plus tard.