Allemagne: la candidate poignardée par un anti-migrants élue maire de Cologne

  • A
  • A
Allemagne: la candidate poignardée par un anti-migrants élue maire de Cologne
@ AFP
Partagez sur :

Henriette Reker, poignardée hier sur un marché où elle faisait campagne, est élue à la mairie de Cologne dans l'ouest de l'Allemagne. 

Henriette Reker, poignardée samedi sur un marché où elle faisait campagne, est élue à la mairie de Cologne (ouest de l'Allemagne) ce dimanche soir. Elle a obtenu plus de 52% des voix, selon des résultats publiés par la municipalité après le dépouillement du trois-quart des bulletins de vote dimanche soir.

Motivations "racistes" anti-migrants. Henriette Reker, grièvement blessée au cou par un homme de 44 ans , "était responsable de la prise en charge des réfugiés" à la mairie de Cologne, a expliqué Wolfgang Albers, directeur de la police de Rhénanie du nord-Westphalie. "Dans ce contexte, l'accent est mis sur un acte politique", a-t-il ajouté. L'agresseur, interpellé juste après les faits, "a dit qu'il avait commis cet acte avec une motivation raciste", a ajouté un responsable de la police de Cologne, Norbert Wagner au cours d'une conférence de presse. 

Merkel fait part de sa "stupeur". Peu connue en dehors de Cologne, Henriette Reker avait déposé une candidature indépendante, mais soutenue par le parti de la chancelière Angela Merkel.  Elle est arrivée en tête de ce scrutin municipal, devant six autres candidats, dans la 4e ville d'Allemagne où vit une importante communauté musulmane et qui accueille de nombreux réfugiés. Angela Merkel s'était enquis de l'état de santé de Henriette Reker, et avait exprimé sa "stupeur" après l'agression.

Selon ses médecins, elle devrait pouvoir se remettre sans séquelles de sa blessure au cou, et donc assurer les fonctions de maire.