Algérie : un Français parmi les djihadistes ?

  • A
  • A
Algérie : un Français parmi les djihadistes ?
Un passeport français qui n'appartiendrait pas à un otage a été découvert sur le site gazier de BP.@ MAX PPP
Partagez sur :

Un passeport français qui n'appartiendrait pas à un otage a été découvert sur le site gazier de BP.

Plusieurs Français font partie des otages retenus par des djihadistes depuis jeudi sur un site gazier de BP dans le Sahara algérien. Mais il semblerait qu'un Français fasse aussi partie des ravisseurs. Les autorités françaises n'ont pas confirmé cette information.

Une source anonyme au sein de l'armée algérienne assure qu'un passeport français a été découvert sur la base de vie du site de BP juste après le premier assaut. Ce passeport n'appartiendrait à aucun des otages français retenus. Un indice qui laisse à penser, à cette source, qu'un des preneurs d'otages pourrait être français.

L'un des ravisseurs aurait un accent français

Autre élément à prendre en compte, selon le journaliste mauritanien Lamine Ould M'Salem, qui est resté en contact régulier avec les preneurs d'otages, des étrangers seraient parmi les djihadistes. "Un des noms que m'a cité le porte-parole du groupe lorsqu'il m'a appelé pour revendiquer l'opération, c'est 'Zacharia le Migrant'. Un nom qui dans la traditions des djihadistes s'applique aux étrangers", explique-t-il sur Europe 1.

Plusieurs sources haut-placées au ministère de l'Intérieur ont en outre confirmé à Europe 1 la présence de Français parmi les djihadistes au Sahel. Enfin, selon Le Point, plusieurs otages algériens libérés ont indiqué à l'armée avoir entendu l'un des ravisseurs parler arabe avec un fort accent français. Ces témoins directs font également mention d'un autre Européen parmi les ravisseurs, surnommé "le Norvégien" par ses complices.

Reste qu'il pourrait également s'agir d'un francophone européen, autrement dit, pas forcément un Français, selon une information recueillie par Europe 1.