Algérie : comment le site a été attaqué
Algérie : comment le site a été attaqué

RECIT - Les islamistes ont en réalité mené une opération en deux temps. Explications.

>> L'actu. Les forces de sécurité algériennes bouclaient jeudi un site gazier du Sahara algérien, où un groupe lié à Al-Qaïda retient en otage des dizaines d'Occidentaux. Un assaut est en cours. Les dernières infos ici.

Comment la prise d'otages a débuté. L'attaque a commencé mercredi à l'aube sur un site gazier exploité par l'entreprise nationale Sonatrach avec les compagnies britannique British Petroleum et norvégienne Statoil à Tigantourine, à 40 km d'In Aménas, non loin de la frontière libyenne. Elle a eu lieu en deux temps.

Première étape. D'abord les employés du site qui se rendaient en bus sur leur lieu de travail ont croisé des dizaines de pick-up lourdement armés, mercredi matin. Il y a alors eu des échanges de coups de feu, selon les informations recueillies par Europe 1. Mais le bus, sous bonne escorte, a réussi à repousser les assaillants.

Deuxième étape. Ces derniers se sont alors tournés vers la base de vie du site gazier. Les employés n'ont alors pas eu beaucoup de temps pour réagir, mais certains ont pu passer quelques coups de fil pour prévenir qu'une attaque était en cours. Le site compte 400 employés au total.