Six-cent-trente-neuf otages de l'attaque perpétrée mercredi par des islamistes lourdement armés sur le site gazier du Sahara algérien, dont plus de 66 étrangers, ont été libérés, a indiqué vendredi une source sécuritaire citée par l'agence APS.

"Près de 650 otages (...) dont plus de la moitié des 132 otages étrangers ont été libérés", a rapporté l'APS, alors que les forces spéciales algériennes cernaient toujours le site de l'usine d'In Amenas, à plus de 1300 km au sud-est d'Alger, près de la frontière libyenne.