Malade d'Alzheimer, un retraité français disparaît en Turquie

  • A
  • A
Malade d'Alzheimer, un retraité français disparaît en Turquie
@ MAXPPP
Partagez sur :

Depuis près de deux mois, la famille d'Alain, malade d'Alzheimer, se démène pour retrouver cet homme de 70 ans disparu lors de ses vacances à Bodrum, en Turquie.

Recherches désespérées de la famille. Ils ont dû prolonger leurs "vacances" de quinze jours. Deux semaines qui ont transformé ce séjour dans la ville de Bodrum, en Turquie, en cauchemar pour la famille Dumortier, dont le père, Alain, a disparu depuis maintenant 51 jours. Le 16 août dernier, il s'évanouit dans la nature après un bain de mer. Ce qui inquiète particulièrement la famille de ce septuagénaire, c'est qu'il est atteint de la maladie d'Alzheimer.

Willy, le fils d'Alain, est resté arpenter les rues de Bodrum, station balnéaire chic de la côté méditerranéenne turque. Les hôtels, les plages et même les égouts, il n'omet aucune possibilité. Selon les informations du Parisien, Alain Dumortier a été aperçu le lendemain de sa disparition dans un hôtel. Mais depuis, plus rien. C'est la raison pour laquelle le procureur de la République de Douai a ouvert une information judiciaire pour "recherche des causes de la disparition". 

Les avis de recherche et le signalement n'ont rien donné. La famille Dumortier est rentrée en France début septembre, d'où elle tente d'organiser les recherches. Des moments difficiles à vivre pour l'épouse d'Alain. "C'est inhumain parce qu'on le cherche partout. Même la nuit je le cherche, on était collés l'un à l'autre en continu, un vrai couple !", se confie-t-elle au micro d'Europe 1.

Souffrance et frustration sont encore rendues plus vivaces par l'attitude des autorités turques et françaises. La police locale et les représentants français en Turquie ont été "en dessous de tout", s'indigne l'avocat de la famille Dumortier, Maître Frank Berton. "Les autorités turques ont trop vite abandonné. Il n'y a eu aucune recherche dans les hôpitaux, les centres d'accueil, les prisons...", explique-t-il dans les colonnes du Parisien. La cellule de crise du quai d'Orsay assure pourtant que tous les moyens sont mis en oeuvre pour retrouver Alain. Des avis de recherche ont déjà été placardés dans Bodrum et le signalement de ce Français de 70 ans a été diffusé à la télé locale. Sans succès.