AirAsia : une pièce défectueuse à l'origine du crash

  • A
  • A
AirAsia : une pièce défectueuse à l'origine du crash
@ ADEK BERRY / AFP
Partagez sur :

Les pilotes ont aussi perdu le contrôle de l'appareil après avoir débranché le pilote automatique, dans le crash qui a tué 162 personnes en décembre 2014.

L'accident de l'avion d'Air Asia en Indonésie qui s'était abîmé en mer de Java en décembre dernier en faisant 162 morts a été causé principalement par une pièce défectueuse de l'Airbus A320-200, ont indiqué mardi les enquêteurs indonésiens dans leur rapport final.

Ordinateur de bord défaillant. L'ordinateur de bord a connu des dysfonctionnements répétés (23 au total) au cours de l'année qui a précédé l'accident en raison d'une fissure, et quatre au cours de la quarantaine de minutes qui se sont écoulées entre le décollage de Surabaya et la disparition de l'appareil.

"Décrochage". Selon les enquêteurs, l'équipage a réagi à la dernière défaillance en désactivant l'ordinateur pour le réparer et a ensuite été incapable de reprendre le contrôle de l'avion dans un contexte de mauvaises conditions climatiques. "La réaction de l'équipage a eu pour conséquence son incapacité à contrôler l'avion, ce qui a conduit l'avion à sortir de son domaine de vol normal et à entamer un décrochage prolongé que l'équipage n'a pas été en mesure de corriger", écrit la commission de sécurité des transports indonésienne dans un communiqué.