Air Asia : comment expliquer le crash ?

  • A
  • A
Air Asia : comment expliquer le crash ?
@ AFP
Partagez sur :

CATASTROPHE AÉRIENNE - Des débris du vol QZ8501 ont été retrouvés mardi en mer. Les causes de l'accident sont toujours floues. 

Trois jours après la disparition du vol QZ8501, des débris de l'avion et plusieurs corps ont été repêchés. Mercredi matin, les secouristes ont été obligés de suspendre leurs opérations à cause du mauvais temps. De leur côté, les familles des victimes se demandent toujours ce qu'il a bien pu se passer. 

>> LIRE AUSSI - Air Asia QZ8501 : des débris repérés

Retrouver les boites noires au plus vite. Les investigations se poursuivent pour établir les causes de l'accident, le troisième de l'année pour une compagnie aérienne malaisienne, après les deux de Malaysia Airlines. Dans cette optique, il est crucial de retrouver les boîtes noires et de les étudier, a souligné le directeur de l'Agence nationale de recherches et de secours, Bambang Soelistyo. 

>> LIRE AUSSI - Série noire pour l'aviation malaisienne 

Vol-QZ8501

© AFP

Un choc très violent. "L'avion a très probablement touché l'eau avec une forte vitesse verticale", estime l'expert aéronautique Bernard Chabbert pour Europe 1. "Pour retrouver des valises, des gilets de sauvetage, des éléments de la cabine, il faut que l'avion ait été quasiment éventré, éclaté lors de son contact avec l'eau". 

Le mauvais temps responsable ? Dans sa dernière communication, le pilote a sollicité le contrôle aérien pour dévier de son plan de vol en raison du mauvais temps, et obtenu satisfaction. Mais lorsqu'il a demandé quelques secondes plus tard de prendre de l'altitude pour éviter une tempête, il n'a pas pu obtenir satisfaction immédiatement en raison d'un important trafic. "Les conditions météorologiques étaient très particulières, attendons la fin de l'enquête", a déclaré mardi le patron d'AirAsia, Tony Fernandes. 

Mais la simple hypothèse du mauvais temps est peu probable pour Bernard Chabbert. "A un certain moment dans la chute, l'équipage perd le contrôle", explique-t-il pour Europe 1. "Est-ce qu'il perd le contrôle à cause du mauvais temps ? Ça paraît quand même douteux".