Agression de militaires au Louvre : "la France est de nouveau à cran", selon Trump

  • A
  • A
Agression de militaires au Louvre : "la France est de nouveau à cran", selon Trump
Pour Donald Trump, cette nouvelle attaque est le signe que la France est "de nouveau à cran"@ BRENDAN SMIALOWSKI / AFP
Partagez sur :

Donald Trump s'est rapidement exprimé après l'agression d'une patrouille militaire par un homme qui a crié "Allah Akbar".

Le président américain Donald Trump a estimé vendredi que la France était "de nouveau à cran" après l'agression d'une patrouille militaire à l'entrée du musée du Louvre à Paris.

"La France est de nouveau à cran". "Un autre terroriste islamique radical vient juste d'attaquer le musée du Louvre à Paris. Les touristes ont été placés en confinement", a tweeté Donald Trump. "La France est de nouveau à cran. Réagis US", pour États-Unis.



Quatre soldats attaqués. L'attaque s'est produite à 10h à l'entrée de la très touristique galerie du Carrousel du Louvre donnant accès au musée le plus fréquenté du monde. Un militaire a été légèrement touché au cuir chevelu tandis que l'assaillant a été grièvement blessé au ventre par l'un des quatre soldats, selon le préfet de police de Paris, Michel Cadot, précisant que les deux sacs à dos que portait l'agresseur ne contenaient pas d'explosifs.

Cette agression au coeur de Paris s'est produite "visiblement dans le cadre d'une tentative d'attaque à caractère terroriste", a affirmé le Premier ministre français Bernard Cazeneuve. "Il faut être prudent", a-t-il toutefois nuancé, citant "un contexte de menace qui demeure extrêmement élevée". Selon les autorités, l'homme a crié "Allah Akbar" en agressant la patrouille avec une machette.