Afghanistan : un 52e soldat français tué

  • A
  • A
Afghanistan : un 52e soldat français tué
@ MAX PPP
Partagez sur :

La victime, 28 ans, appartenait au commando Trepel de Lorient. Un autre soldat a été blessé.

C’est dans la province orientale de Kapisa, une région d’Afghanistan particulièrement dangereuse, qu’un sous-officier de l’armée française a perdu la vie, dans la nuit de vendredi à samedi.

La victime, un officier-marinier de 28 ans originaire de Meurthe-et-Moselle, appartenait au commando Trepel de Lorient. Il était en Afghanistan pour sa troisième mission depuis 2005. Pour ses mérites au combat, il avait été décoré à plusieurs reprises, notamment de la Croix de la Valeur Militaire avec étoile de bronze et de la Croix du Combattant.

Un autre soldat français qui participait à la même opération a, lui, été blessé.

Deux morts en deux jours

Ce décès porte à 52 le nombre de soldats français tués depuis le début de l’intervention étrangère en Afghanistan en 2001. Il s’agit aussi du second mort en l’espace de deux jours puisque vendredi, un officier de la Légion étrangère avait perdu la vie lors d'une opération de reconnaissance dans la même province de la Kapisa.

L’Elysée a diffusé un communiqué dans lequel Nicolas Sarkozy réaffirme "la détermination de la France à continuer d'oeuvrer au sein de la Force Internationale d'Assistance à la Sécurité" en Afghanistan.