Afghanistan : les raids aériens sur l'hôpital de MSF "inexcusables" (ONU)

  • A
  • A
Afghanistan : les raids aériens sur l'hôpital de MSF "inexcusables" (ONU)
@ AFP
Partagez sur :

Une frappe aérienne américaine "pourrait avoir" touché le centre de soins de Médecins sans Frontières (MSF) dans la ville afghane de Kunduz. 

L'ONU parle d'actes "peut-être criminels".  L'organisation a qualifié samedi les raids aériens sur l'hôpital de Médecins sans Frontières (MSF) dans la ville afghane de Kunduz d'"inexcusables". 

16 personnes sont mortes. Seize personnes, dont trois enfants, ont été tuées samedi dans le bombardement de l'hôpital de MSF dans la ville afghane de Kunduz, probablement mené par l'aviation américaine, a indiqué une porte-parole de l'ONG à l'AFP. "Au moins 16 personnes, dont neuf employés de MSF et sept patients, parmi lesquels trois enfants, ont été tués", a déclaré Kate Stegeman, selon laquelle 37 personnes ont également été blessées au cours de ce raid.