Affaire DSK : "l'Essentiel de 18h"

  • A
  • A
Affaire DSK : "l'Essentiel de 18h"
DSK est arrivé dans sa nouvelle résidence surveillée dans le sud-ouest de Manhattan@ Montage Reuters
Partagez sur :

Vous êtes perdu ? Europe1.fr vous résume les dernières infos sur l’affaire DSK.

LES FAITS

Les avocats de DSK offensifs. Les avocats américains de DSK ont annoncé être en possession d'informations susceptibles d'"entamer gravement la crédibilité" de la femme de chambre guinéenne qui accuse l'ancien directeur général du FMI d'agression sexuelle et de tentative de viol. En outre, ils se plaignent de fuites émanant de la police de New York sur l'affaire auprès des médias.

DSK déménage. Dominique Strauss-Kahn est arrivé mercredi soir dans sa nouvelle résidence surveillée dans le sud-ouest de Manhattan. DSK réside désormais au 153 Franklin Street à Tribeca, un ancien quartier très en vogue d'usines et de hangars transformés dans les années 90 en immeubles de lofts.

L'hypothèse d'une plainte au civil. L'employée de l'hôtel Sofitel de New York qui accuse l'ancien président du FMI de tentative de viol envisage une action au civil en plus de la procédure pénale en cours et deux autres avocats se sont joints à Jeffrey Shapiro pour l'assister. Les avocats de la jeune femme de chambre ont un an à compter de la date des faits supposés pour déposer une telle plainte.

Le FMI va coopérer. Le Fonds monétaire international compte coopérer à l'enquête judiciaire, a indiqué jeudi une porte-parole de l'institution.

LES REACTIONS

VGE appelle à la "sobriété". L'ancien président Valéry Giscard d'Estaing souhaite que l'affaire Dominique Strauss-Kahn soit traitée avec "sobriété", et il "ne pense pas" qu'elle aura des conséquences graves pour la vie politique en France ou pour le FMI.

Hamon critique. Le porte-parole du PS Benoît Hamon a affirmé jeudi comprendre que le coût de la luxueuse résidence surveillée dans laquelle Dominique Strauss-Kahn s'est installé à New York "puisse choquer des millions de Français".

Joly fustige le machisme. Le temps où l'on pouvait "baiser" les soubrettes en toute impunité est révolu", a asséné Eva Joly, dans une interview au JDD.fr publiée mercredi. La candidate à la primaire d'Europe Ecologie - Les Verts a fustigé le "machisme" des "copains", dénonçant certaines réactions suite à l'affaire DSK.

>> Retrouvez toutes les dernières informations sur l'affaire DSK en cliquant ici.