Affaire DSK : "elle est traumatisée"

  • A
  • A
Affaire DSK : "elle est traumatisée"
Kenneth Thompson (à d.), l'un des avocats de l'accusatrice de DSK, a assuré que sa cliente serait présente lors du procès.@ REUTERS
Partagez sur :

Alors que DSK a plaidé non coupable, un avocat de la plaignante a parlé d’"agression sexuelle terrible".

La grande bataille médiatique et juridique a commencé dans l’affaire DSK. Quelques minutes seulement après l’audience au cours de laquelle Dominique Strauss-Kahn a plaidé non coupable, l’un des avocats de Nafissatou Diallo, la femme de chambre qui l’accuse d’agression sexuelle et de tentative de viol, a tenu une conférence de presse au cours de laquelle il s’est montré particulièrement offensif. "Nous ferons en sorte que DSK ne s'en sorte pas indemne", a notamment déclaré Kenneth Thompson.

"Elle est traumatisée", a notamment déclaré l'avocat :


L’avocat a réaffirmé l’accusation d’agression sexuelle et réfuté tout caractère consenti du rapport, ce qui devrait être la base de la défense de DSK. "La victime tient à ce que vous sachiez que tout l'argent, tout le pouvoir, toutes les influences de Dominique Strauss-Kahn ne changeront rien à ce qui s'est passé dans cette chambre d'hôtel", a lancé l'avocat.

"Elle va venir devant cette Cour"

L’homme a aussi évoqué l’état de sa cliente, qui n’est toujours pas apparue dans les médias depuis le début de l’affaire. "Elle est dévastée, elle souffre, elle est traumatisée par ce que DSK lui a fait", a assuré l’avocat. "C'était une agression sexuelle terrible" sur "une femme digne et respectable", a-t-il poursuivi.

Et Nafissatou Diallo, l’accusatrice de DSK, sera bien là au procès. "Elle va venir devant cette Cour, elle va s’asseoir dans le box des témoins et témoignera à la barre et dira au monde entier ce que DSK lui a fait", a soutenu Kenneth Thompson, précisant que "tout est prévu pour la discréditer, mais elle montrera le contraire. Elle défend sa propre dignité, elle veut se défendre en tant que femme."