Accident de train en Allemagne : un blessé succombe à ses blessures

  • A
  • A
Accident de train en Allemagne : un blessé succombe à ses blessures
Les enquêteurs estiment qu'environ 150 personnes se trouvaient dans les deux trains au moment du choc.@ AFP
Partagez sur :

Ce décès porte à douze le nombre de personnes tuées dans ce choc frontal entre deux trains régionaux, survenu le 9 février.

Un homme âgé de 46 ans qui avait été grièvement blessé lors du choc frontal entre deux trains survenu le 9 février en Allemagne est mort mercredi, un décès qui porte à douze le nombre de tués dans cette catastrophe. "Aujourd'hui mercredi, un homme de 46 ans est mort (...) dans un hôpital de Munich", a indiqué la police dans un communiqué. L'homme avait été "grièvement blessé" lors de l'accident. 

L'accident était survenu le 9 février dernier sur une ligne à voie unique entre Rosenheim et Holzkirchen, dans un bois situé à environ 60 km au sud-est de Munich. Le bilan s'élève désormais à 12 morts, 24 blessés graves et 61 blessés plus légers. Au total, les enquêteurs estiment qu'environ 150 personnes se trouvaient dans les deux trains au moment du choc, l'un des pires accidents ferroviaires survenus ces dernières années en Allemagne.

L'aiguilleur mis en cause. Mardi, le parquet de Traunstein, chargé des investigations, avait annoncé que l'aiguilleur mis en cause dans l'accident jouait sur son téléphone peu avant la collision. Cet homme de 39 ans a été placé en détention provisoire lundi, un mois après son inculpation mi-février pour "homicide involontaire", "blessures involontaires" et "intervention dangereuse dans le trafic ferroviaire", a précisé la même source.

L'aiguilleur a reconnu avoir joué en ligne, mais "conteste avoir été distrait" de sa tâche au point d'en oublier de réguler le trafic, a ajouté le parquet dans son communiqué mardi.