Abdelaziz Bouteflika "figé, les yeux dans le vide"

  • A
  • A
Abdelaziz Bouteflika "figé, les yeux dans le vide"
Abdelaziz Bouteflika le jour où il a prêté serment pour son quatrième mandat à la tête de l'Algérie.@ REUTERS
Partagez sur :

EXCLUSIF - Le reporter d’Europe1, Sébastien Krebs, a rencontré, brièvement, le président algérien.

C’est loin d’Alger, à une demi-heure du centre-ville que vit le président algérien. Abdelaziz Bouteflika, qui entame un quatrième mandat alors que son état de santé est de plus en plus fragile, a reçu Laurent Fabius, lundi.

Le reporter d’Europe1, Sébastien Krebs a pu assister à cette visite sous haute surveillance. Voici son récit :

Il n’y avait qu’une caméra française et une caméra algérienne. On ne nous a laissés entrer qu’une minute seulement, pour accompagner Laurent Fabius venu saluer le président algérien. On a alors découvert un homme immobile, déjà installé dans son fauteuil quand le ministre est entré dans la pièce.

Pour le saluer il a juste tendu sa main droite. Sa main gauche, elle, est restée totalement immobile. Son visage paraissait extrêmement immobile. Pas de sourire, pas d’expression, les yeux un peu  dans le vague. La voix faible et hésitante, le président algérien s’est exprimé dans un petit micro discret, relié à des enceintes, pour qu’on l’entende bien dans la pièce.

Laurent Fabius a félicité le président algérien pour sa réélection, au nom de François Hollande. Abdelaziz Bouteflika a d’ailleurs demandé des nouvelles du président français et parle même des orages qui ont touché la France.

>> Ecoutez les quelques mots échangés entre Abdelaziz Bouteflika et Laurent Fabius :



Et puis très vite on nous a demandé de sortir. L’entretien s’est poursuivi à l’abri des regards.Les témoins de l'entretien racontent qu'il est entré très vite dans le vif du sujet : la situation en Syrie, en Libye. Il y a quelque moments un peu décousus parfois, mais globalement, il paraissait au fait des grands dossiers.

Maison bouteflika

© SEBASTIEN KREBS/EUROPE1

Ce qui était frappant, c’est le lieu de la résidence d’Abdelaziz Bouteflika qui ressemble d’ailleurs plus à un grand complexe de vacances avec tennis et piscine, d’immenses terrasses et salles à manger, qu’à une résidence présidentielle. Elle est située au milieu des champs et est totalement vide, abandonnée, on n’y croise personne. Abdelaziz Bouteflika vit loin d’Alger, loin du siège du gouvernement et même très loin des bureaux de la présidence.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460

 Algérie : Bouteflika donne signe de vie

ALGÉRIE - Le camp Bouteflika crie victoire

ABSTENTION - Les jeunes ont "perdu espoir"

QUEL ESPOIR - Les anti-Bouteflika visent l'après-présidentielle

ESSENTIEL - Ils vont défier Bouteflika

MOUVEMENT - En Algérie, Bouteflika, "ça suffit !"