Abdelaziz Bouteflika est rentré en Algérie

  • A
  • A
Abdelaziz Bouteflika est rentré en Algérie
@ MAXPPP
Partagez sur :

Le président algérien était à Paris cette semaine pour subir des examens médicaux à l'hôpital militaire du Val-de-Grâce.

L'info. Le président algérien Abdelaziz Bouteflika, 76 ans, est rentré jeudi à Alger après avoir subi pendant trois jours des examens à l'hôpital militaire du Val-de-Grâce à Paris, a annoncé l'agence nationale APS.

Les résultats des examens ont montré, selon l'agence, "une nette amélioration" de l'état de santé du président qui a jusqu'au 19 janvier pour convoquer le corps électoral en vue de la prochaine présidentielle d'avril.
Mais son hospitalisation, à 48 heures de la convocation du corps électoral pour la présidentielle en Algérie, suscite nombre de questions sur l'état de santé réel de cet homme, affaibli par la maladie mais que ses partisans soutiennent pour un 4e mandat. Le président doit signer un décret "le 16 ou le 17 janvier", tel qu'annoncé par l'agence nationale APS mardi, pour convoquer le corps électoral qui fixera donc la date du scrutin 90 jours plus tard. Si le décret paraît vendredi, cette date tombera donc le 17 avril.

Abdelaziz Bouteflika lui-même, au pouvoir depuis 14 ans, a jusqu'à 45 jours avant le scrutin pour se déclarer ou non candidat, selon la constitution. En annonçant l'hospitalisation du président, âgé de 76 ans, mardi au lendemain de son transfert à Paris à l'hôpital militaire du Val-de-Grâce, la présidence a souligné qu'il s'agissait simplement d'un "contrôle de routine" et qu'il serait rentré pour ce vendredi. Dans ce communiqué cité par l'APS, il est aussi précisé que son état de santé s'améliore.