A six ans, la reine Elizabeth II faisait... le salut nazi

  • A
  • A
A six ans, la reine Elizabeth II faisait... le salut nazi
Partagez sur :

Buckingham Palace s'est dit "déçu" par la publication par un journal britannique d'images de la future reine faisant le salut nazi au début des années 30.

Il y a dix ans, The Sun, journal le plus vendu de Grande-Bretagne, avait publié une photo du prince Harry portant un brassard à croix gammée lors d'une soirée déguisée. Samedi, le quotidien à scandales a remis ça en publiant des images tirées d'un film amateur, jamais rendu public auparavant, tourné en 1933 ou 1934 dans la demeure d'été de la famille royale, le château écossais de Balmoral. On y aperçoit à plusieurs reprises la future reine Elizabeth II faire le salut nazi.

Le futur roi Edouard VIII également présent. La vidéo, mise en ligne sur le site du journal, montre la future reine levant son bras trois fois en l'air, tout en dansant et en jouant avec un chien corgi. Dans le groupe se trouve aussi la sœur de la reine, la princesse Margaret et leur oncle, le futur roi Edouard VIII, qui est apparemment en train de les encourager à agir ainsi.

"Un aperçu fascinant des préjugés tordus d'Edouard VIII". La nature précise des liens d'Edouard VIII avec les nazis est toujours débattue en Grande-Bretagne. Edouard a rencontré Hitler en Allemagne en 1937, un an après avoir abdiqué pour pouvoir épouser une Américaine divorcée, Wallis Simpson. The Sun a justifié la publication de ces images en disant qu'elles offraient "un aperçu fascinant des préjugés tordus d'Edouard VIII".  "Nous les publions aujourd'hui en sachant qu'elles ne donnent en aucune manière une mauvaise image de notre reine, de ses défuntes soeur et mère", ajoute le journal.

Buckingham Palace décu. Buckingham Palace s'est pourtant dit "déçu" vendredi par la publication des images. "Il est décevant qu'un film tourné il y a quatre-vingt ans et provenant apparemment des archives personnelles de la famille royale ait été obtenu et exploité de cette manière", a déclaré un porte-parole de Buckingham Palace dans un communiqué.