A la recherche d'April, cinq ans

  • A
  • A
A la recherche d'April, cinq ans
@ Capture Telegraph
Partagez sur :

David Cameron a lancé un appel public trois jours après la disparition de cette Britannique.

La petite mine souriante, les cheveux blonds, April Jones est depuis lundi soir le principal sujet de conversation outre-Manche. C'est ce soir-là que la fillette de cinq ans a été vue pour la dernière fois, lorsqu'elle est montée dans un van de couleur clair dans sa ville de Machynleth, au pays de Galles. Elle était vêtue de son uniforme bleu d'école, ainsi que d'un manteau violet, précise l'avis de recherche.

annonce, april jones

© Capture Telegraph

Un suspect en garde à vue

Le soir même, une "Child Rescue Alert" - l'équivalent de notre "Alerte-enlèvement" - a été déclenchée. Mardi, Mark B., un suspect, a été interpellé. La police a prolongé sa garde à vue jusqu'à vendredi 18 heures, date à laquelle elle devra décider d'inculper ou de relâcher cet homme de 46 ans.

machynleth,

© Capture Google Maps

La maison qu'il habite depuis septembre, dans la région, fait l'objet de fouilles et les enquêteurs qui font appel aux témoignages du public, tentent de reconstituer l'emploi du temps de cet homme entre lundi 18h30, peu avant la disparition d'April Jones, et mardi 15h30. Mark B. a deux fillettes qui jouent régulièrement avec April, selon les médias britanniques. Il a aussi un fils de 20 ans, qui a pris part, en tant que volontaire, aux recherches pour tenter de retrouver la fillette.

L'émotion de David Cameron

Malgré l'intensité des recherches, les enquêteurs étaient toujours sans nouvelle d'April, jeudi. Du coup, le Premier ministre en personne a exhorté la population à les aider. "Si vous savez quoi que ce soit, si vous avez vu ou entendu quoi que ce soit, si vous avez la moindre idée, parlez à la police, aidez cette famille à retrouver leur adorable enfant", a lancé David Cameron.

"Ce qui s'est passé est le cauchemar de toute famille et le fait qu'elle souffre de paralysie cérébrale, quelque chose que je connais personnellement, rend les choses pires encore", a-t-il ajouté, faisant référence à son fils Ivan, gravement handicapé, et mort en 2009 à l'âge de six ans.

"S'il vous plait, aidez-nous"

Les habitants de la petite ville de Machynleth et des alentours n'avaient de toute façon pas attendus son appel. Depuis lundi soir, ils sont mobilisés. Trop, même. La police, qui avait incité les gens à rester chez eux, a dû accepter l'aide forcée de 400 volontaires. Ces derniers ont ratissé seize villages et hameaux alentours, en vain, rapporte le Telegraph. Les habitants de Machynleth ont eux déposé de nombreux petits nœuds roses, "en symbole d'espoir", souligne le Mirror.

"Nous avons désespérément besoin d'informations. April a seulement cinq ans. S'il vous plaît, s'il vous plaît, aidez-nous à la trouver", a imploré Coral, la mère d'April, lors d'une conférence de presse, avant de s'effondrer en larmes. Jeudi soir, la fillette était toujours introuvable.