A la mort d'Elizabeth II, l'Australie pourrait devenir une République

  • A
  • A
A la mort d'Elizabeth II, l'Australie pourrait devenir une République
Malcolm Turnbull a réitéré son souhait de voir son pays devenir une République.@ AFP
Partagez sur :

Le Premier ministre australien souhaite que son pays devienne une République à la fin du règne d'Elizabeth II.

Le Premier ministre australien Malcolm Turnbull a réitéré son souhait de voir son pays devenir une République, mais seulement à la fin du règne de la reine Elizabeth II d'Angleterre, le pouvoir de la Couronne britannique sur l'Australie étant largement symbolique. Il a expliqué samedi que c'est par patriotisme qu'il souhaite que le chef de l'Etat soit australien. Il avait pris la tête d'une campagne pour défendre cette cause mais celle-ci s'était soldée par le rejet de la République lors d'un référendum en 1999.

Moins de défenseurs de la République. La reine Elizabeth jouit d'une très grande popularité auprès des Australiens mais aux yeux de certains, la monarchie n'est que la relique anachronique du règne colonial britannique. Au fil du temps, les défenseurs de la République ont perdu du terrain en Australie. En 2014, un sondage Fairfax-Nielsen montrait que 51% des Australiens étaient favorables au statu quo, contre 42% qui se disaient pour la République.