A 9 ans, elle récolte 43.000 euros pour aider son amie malade

  • A
  • A
A 9 ans, elle récolte 43.000 euros pour aider son amie malade
Bethany Walker (debout à gauche) a lancé une campagne Facebook pour aider son amie malade Marie Cox (assise à droite).@ Capture Facebook
Partagez sur :

Son amie est atteinte d'une maladie incurable. Pour alléger ses souffrances, Bethany Walker, une jeune Américaine, a vendu des bracelets en plastique via une campagne Facebook.

A seulement 9 ans, elle a déplacé ciel et terre pour venir en aide à son amie souffrant d'une maladie incurable. Bethany Walker, une enfant américaine de 9 ans, a récolté 47.000 dollars, soit 43.000 euros, en vendant des bracelets en plastique. Grace à cette somme, son amie va pouvoir s'offrir une piscine thérapeutique et alléger ses souffrances, rapporte Today.com.

Une maladie très rare et incurable. Anne Marie Cox est atteinte depuis sa naissance d'épidermolyse bulleuse, une maladie très rare, qui handicape grandement la vie des patients qui en souffrent. Les personnes qui en sont atteintes ont la peau et les muqueuses tellement fragiles qu'au moindre contact, ou même sans raison, des bulles se forment sur leur peau. Ces bulles se transforment en plaies ouvertes très douloureuses qui ne cicatrisent jamais.

Une piscine d'eau salée pour apaiser ses souffrances. L'un des rares traitements permettant de soulager la douleur des malades est de les plonger régulièrement dans des bassins d'eau salée. Pour venir en aide à son amie, Bethany a donc lancé l'an dernier, avec l'aide de ses parents, une campagne sur Facebook pour récolter de l'argent.

Objectif : atteindre une somme suffisamment élevée pour offrir à Anne Marie une piscine thérapeutique. En 19 semaines, la fillette, qui a confectionné et vendu des centaines de bracelets colorés en plastique, a recueilli 49.000 dollars. Les Cox ont en effet acheté un bassin thérapeutique désormais installé dans le jardin familial.

Elle ne s'arrête pas là. Et la jeune fille ne compte pas s'arrêter là. Celle qui pense que l’on n’est "jamais trop petit ni trop jeune pour faire la différence" a décidé de continuer sa collecte de fonds. Elle continue donc la confection de ses bracelets, cette fois pour soutenir la famille de Riley, un jeune garçon mort récemment d’un cancer.

Nommée pour une bourse d'étude. Un dévouement qui lui a voulu d'être nommée dans la catégorie "services rendus à la communauté" des Afterschool Awards. Grace à son altruisme, la jeune fille pourrait bientôt remporter une bourse d’études de 5.000 dollars, soit 4.600 euros.