50 millions d'enfants "déracinés" dans le monde, alerte l'UNICEF

  • A
  • A
50 millions d'enfants "déracinés" dans le monde, alerte l'UNICEF
Le nombre d'enfants réfugiés a doublé entre 2005 et 2015, selon l'Unicef (photo d'illustration)@ KHALIL MAZRAAWI / AFP
Partagez sur :

Dans une étude publiée en septembre, l'organisation des Nations Unies pour l'enfance fournit des statistiques sur les mineurs "déplacés", principalement à cause de conflits. 

"Près de 50 millions d'enfants dans le monde ont migré au-delà des frontières ou ont été déplacés de force, et il s'agit là d'une estimation prudente", affirme l'Unicef dans une étude publiée en septembre sur les enfants "déracinés". Plus de la moitié d'entre eux - 28 millions - ont fui "la violence et l'insécurité", selon le Fonds des Nations Unies pour l'enfance. 

Syrie et Afghanistan. Deux pays représentent à eux seuls plus de 50% des départs d'enfants réfugiés relevant du mandat du Haut commissariat aux réfugiés (HCR) : la Syrie et l'Afghanistan. Les dix pays qui accueillent le plus grand nombre de réfugiés se trouvent, eux, tous en Asie ou en Afrique. Le premier d'entre eux est la Turquie.

Des chiffres en hausse. D'après l'étude, le nombre d'enfants réfugiés a doublé entre 2005 et 2015. L'Unicef rappelle également que le déracinement n'implique pas forcément de sortir des frontières : 17 millions d'enfants ont été déplacés de force à l'intérieur même de leur pays.