13 policiers tués dans une attaque revendiquée par Daech en Egypte

  • A
  • A
13 policiers tués dans une attaque revendiquée par Daech en Egypte
Treize policiers égyptiens ont été tués dans cette attaque revendiquée par Daech.@ MOHAMED EL-SHAHED / AFP
Partagez sur :

L'Etat islamique a revendiqué avoir tué trois policiers égyptiens dans le Sinaï, samedi.

Treize policiers égyptiens ont été tués samedi dans une attaque menée contre un point de contrôle de la péninsule du Sinaï, a indiqué un communiqué du ministère de l'Intérieur parlant d'une attaque au mortier.

Une attaque sanglante. Elle a été revendiquée par le groupe djihadiste Etat islamique, selon qui un kamikaze s'est fait exploser à bord d'une voiture au poste de contrôle, qui a ensuite été attaqué par les djihadistes. Il s'agit de l'attaque la plus meurtrière depuis plusieurs mois dans le Sinaï, où la branche égyptienne du groupe djihadiste mène quasi-quotidiennement des attentats contre la police et l'armée.

Un tir de mortier. Le ministère de l'Intérieur a précisé que l'attaque a eu lieu à un poste de contrôle près d'Al-Arich, chef-lieu de la province du Nord-Sinaï. "Un obus de mortier a été tiré sur le point de contrôle de Safa (...) tuant 13 policiers", a indiqué le ministère. Daech a pour sa part affirmé qu'un kamikaze, présenté sous le nom de guerre "Abou al-Qaaqaa l'Egyptien", a fait exploser une voiture piégée au barrage. "Le poste de contrôle a par la suite été pris d'assaut", a-t-il ajouté dans un communiqué publié sur Internet.