11-Septembre : premières commémorations pour Obama

  • A
  • A
11-Septembre : premières commémorations pour Obama
Partagez sur :

Barack Obama a affirmé sa détermination à combattre Al-Qaïda, le jour où il préside l'anniversaire des attentats du 11-Septembre.

Barack Obama s'est employé à rallier les Américains derrière la guerre en Afghanistan, vendredi, à l'occasion du huitième anniversaire des attentats du 11 septembre 2001 à New York et Washington.

"Réaffirmons notre détermination face à ceux qui ont perpétré ces actes et ce complot barbares contre nous", a-t-il dit au cours d'une cérémonie en présence de 500 personnes, au Pentagone, l'un des lieux touchés par les avions de ligne détournés voici huit ans. "Pour ce qui est de pourchasser Al Qaïda et ses alliés extrémistes, nous ne baisserons jamais la garde", a-t-il dit, avant de déposer une gerbe au monument aux victimes de l'attentat contre le Pentagone.

A New York, les proches de victimes des attentats contre le WTC ont lu les noms des morts, tandis que flûtistes et violonistes jouaient une musique solennelle. La lecture des noms a eu lieu dans un petit parc non loin du site du World Trade Center, aujourd'hui un énorme chantier d'où doivent s'élever quatre gratte-ciel, ainsi qu'un musée et un mémorial.

Le 11 septembre 2001, le vol 77 d'American Airlines, qui avait décollé de l'aéroport Dulles de Washington, avait été détourné et l'avion s'était écrasé contre le bâtiment du département de la Défense, tuant 125 personnes au sol ainsi que les 59 passagers et membres d'équipage et les cinq pirates de l'air. Au total, les pirates de l'air d'Al Qaïda avaient pris le contrôle de quatre avions de ligne au matin du 11 septembre 2001. Ils en avaient projeté deux contre les tours jumelles du World Trade Center à New York et un troisième contre le Pentagone. Un quatrième, le vol 93 d'United Airlines, s'était écrasé dans un champ de Pennsylvanie, les passagers et l'équipage ayant tenté de reprendre le contrôle de l'appareil. En tout, près de 3.000 personnes ont péri dans ces attentats.