Avions : des écrans géants à la place des hublots ?

  • A
  • A
Avions : des écrans géants à la place des hublots ?
Plusieurs constructeurs cherchent en ce moment à remplacer les… hublots des avions.@ Capture d'écran YouTube
Partagez sur :

EN IMAGES - Plusieurs constructeurs et designers travaillent sur des écrans HD pour remplacer les hublots.

Le secteur aérien se réinvente. À tel point que plusieurs constructeurs cherchent en ce moment à remplacer les… hublots des avions. Ainsi en est-il du futur jet d'affaire Spike S 512, prévu pour livraison dans 5 à 7 ans et fabriqué par la société américaine Spike Aerospace.

Des images du ciel sur écran. "Il n'y aura pas de fenêtres, ni de hublots. À la place, on trouvera des écrans géants haute définition, qui retransmettront les images de caméras installées sur la carlingue, à l'extérieur, filmant le ciel en vue panoramique, offrant une meilleure vue que le pilote", explique sur Europe 1 David Delos, dans sa chronique innovation. De quoi donner l'impression que l'on touche les nuages.  

Plus sûr et plus rapide. L'intérêt, outre la vue ? "Ce sont les ouvertures, les hublots, fragilisent le plus la structure d'un avion. Les remplacer permettra de créer une carlingue plus solide, qui peut donc s'alléger, et conférer à l'appareil des performances inédites. Le Spike S 512 sera supersonique, et verra son temps de vol réduit de moitié par rapport à un jet classique", décrit le chroniqueur d'Europe 1. Le jet permettra de relier Londres à New-York en trois heures. Tout le monde ne pourra toutefois pas en profiter. Peu de monde même : le coût du Spike S 512 devrait osciller entre 60 et 80 millions de dollars, soit entre 43 et 58 millions d'euros.

Airbus veut remplacer le pare-brise. Ce n'est pas le seul projet de ce type en cours. Le cabinet de design français, Technicon Design, a également présenté un concept d'appareil similaire, baptisé Ixion. Ce dernier sera même dépourvu de pare-prise avant, nous explique Usine nouvelle.

Airbus a également breveté un concept similaire, avec une cabine de pilotage sans vision directe sur l'extérieur. "Les pilotes disposeraient d'un écran panoramique offrant une vision "augmentée" de l'environnement. Ce panneau de contrôle serait projeté ou modélisé sous forme d'hologramme grâce à un système de lasers, selon le brevet déposé par Airbus", détaille Usine nouvelle.  

>> (Re)voir ici la chronique innovation de David Delos :



Un avion sans hublotpar Europe1fr