Le premier “fuck” de l’histoire remonte à 1310 !

  • A
  • A
Le premier “fuck” de l’histoire remonte à 1310 !
@ DR
Partagez sur :

SACRÉE DÉCOUVERTE - Selon le Daily Mail, un historien aurait retrouvé la première trace du mot "fuck" au XIVe siècle. 

Ces quatre lettres, aussi grossières soient-elles, font partie du langage quotidien de millions d' Anglo-saxons notamment . Et d'après le journal anglais Daily Mail, elles remonteraient au XIVe siècle ! L'historien Paul Boothe aurait en effet retrouvé la première trace écrite du mot "fuck" dans un manuscrit datant du... 8 décembre 1310. 

Un surnom dans les archives d'un tribunal. C'est une découverte pour le moins surprenante. Paul Boothe, de l'université de Keele en Angleterre, a retrouvé ce fameux mot dans un document qui compile les plaidoyers de la cour du comté de Chester, une ville du nord de l'Angleterre. Dans ces écrits, un jeune prévenu est surnommé Roger "Fuckebythenavele".

"Un fornicateur inexpérimenté". Au début, l'historien ne veut pas y croire, préférant penser à une petite plaisanterie du greffier du tribunal. Mais le sobriquet revient à trois reprises dans les archives. "Soit il fait référence à un 'fornicateur' inexpérimenté, qui essaie de faire l'amour par le nombril, soit, explication plus extravagante, ce surnom désigne un idiot, si stupide qu'il pense que c'est ainsi qu'on fait l'amour", explique Paul Boothe pour justifier sa découverte. 

Avant cette découverte, le premier "fuck" de l'histoire remontait à 1475, dans un poème intitulé Flen Fyys