La porte-parole de la mairie de Madrid condamnée pour s'être dévêtue dans une église

  • A
  • A
La porte-parole de la mairie de Madrid condamnée pour s'être dévêtue dans une église
L'élue du parti Podemos avait retiré son t-shirt dans une église @ PATRICK BAZ / AFP
Partagez sur :

Elle a été condamnée à 4.000 euros d'amende pour atteinte "aux sentiments religieux" après avoir retiré son t-shirt dans une chapelle, en mars 2011.

Rita Maestre, élue du parti de gauche radicale espagnol Podemos et porte-parole de la mairie de Madrid, a été condamnée vendredi à une amende de 4.320 euros pour atteinte "aux sentiments religieux". En mars 2011, elle avait fait irruption dans la chapelle de l'université publique Complutense de Madrid et enlevé son t-shirt, s'exhibant en soutien-gorge noir et en jeans. Son geste visait à dénoncer les positions "antidémocratiques et machistes" de l'Eglise catholique, rappelle le tribunal de Madrid. 

"Une erreur de jeunesse". Cette manifestation avait valu à la porte-parole, âgée de 27 ans, les foudres de l'Eglise et d'une partie de la droite. Rita Maestre avait expliqué lors d'une audience en février être prête à s'excuser si elle avait pu offenser qui que ce soit par ce geste, destiné à dénoncer l'existence d'une chapelle dans une université publique et défendre la laïcité. Elle avait aussi dit avoir présenté ses excuses à l'archevêque de Madrid, lequel les avait acceptées comme "une erreur de jeunesse". Le dirigeant de Podemos, Pablo Iglesias, lui a apporté vendredi son soutien et "à celles qui défendent la laïcité et les droits des femmes".